5 raisons de bien respirer pendant la méditation

nuages roses respiration

En commençant la méditation, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. En fait je ne savais pas non plus comment m’y prendre. Si vous avez encore des doutes je vous invite à lire ici sur les bienfaits de méditer

Maintenant que je médite je peux vous donner des vrais conseils de ce qui m’a aidé, ce qui me plaît et comment je ressent mon corps après une méditation. Ici j’ai décidé de me centrer sur la respiration. C’est mon centre de yoga qui m’a appris à respirer.

parachute ciel respiration

#1 : Calmer votre mental 

Si vous vous concentrez là maintenant tout de suite sur votre mental : à quoi pensez-vous? 1, 2, 3, 10 choses différentes? Et encore autre chose depuis que vous avez commencé à lire le début de cette phrase ? C’est normal, notre cerveau est sans arrêt stimulé.

C’est là où écouter sa propre respiration va permettre petit à petit de calmer notre mental. On va laisser de côté tous le reste de nos pensées. Ca ne vient pas facilement, parfois on y arrive rapidement, parfois les pensées reviennent. Mais c’est le début. 

 

#2 : Faciliter la concentration 

Lorsque vous êtes occupé à écouter votre respiration, que se passe-t-il? Et oui ! Vous laissez tomber petit à petit le reste de vos pensées. En faisant attention à une chose si profonde et intérieure que votre respiration, vous aller pouvoir vous concentrer sur vous. 

 

#3 : Se débarrasser des émotions négatives 

Ce qui vous pèse, ce sont des jugements négatifs, que vous transformez souvent en émotions : tristesse, colère… En commençant la méditation vous avez/allez sûrement observer que très rapidement vous jugez vos pensées. 

Or la respiration est neutre : ni bonne ni mauvaise, on l’accepte et on en a même besoin! En focalisant votre esprit sur un “objet” aussi neutre que la respiration. Vous allez petit à petit laisser passer les émotions positives ou négatives qui vous entourent. La magie de la méditation est que cela vous permet de vous retrouver dans un étant de calme et d’apaisement induit par les changements dans votre manière de percevoir le monde. 

 

#4 : Equilibrer le corps et le mental 

La notion qui suit est un peu plus subtile et demande de l’entraînement. Cependant si vous pensez à un moment stressant je vais pouvoir vous aider. Rappelez-vous un moment qui a généré du stress : annonce d’opération chirurgicale, date avec un.e inconnu.e, signature d’un gros contrat, naissance d’un enfant… Qu’avez-vous remarqué ? Votre coeur s’emballe ! Et oui c’est un fonctionnement naturel et biologique.

Travailler sa respiration à ce moment précis est le meilleur moyen pour revenir à un rythme cardiaque normal, donc reprendre le control sur son cerveau et ses actions.

 

#5 : Faire circuler son énergie

Last but not least comme on dit chez nous : la plus subtile des notions mais celle qui, selon moi, permet de ressentir au mieux les bienfaits de votre méditation. En nous nous possédons des très grandes ressources. Nous en faisons l’expérience dans des situations extrêmes où nous nous étonnons nous-même à dépasser nos limites. 

Une ressource dont nous disposons à volonté (à condition de l’activer) c’est l’énergie.  Et la méditation est un moyen puissant d’activer cette énergie. En fait la respiration que vous pratiquer pendant votre méditation va petit à petit réveiller et activer toutes les cellules de votre corps. Cela peut s’apparenter à de l’auto-suggestions, à cela de prêt que les respiration a un réel effet mécanique sur les cellules de notre corps.

Alors c’est parti ? Prêt.e.s pour 5 minutes de méditation aujourd’hui? et pourquoi pas maintenant ?

Continuer vos lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.