Le guide de la méditation au réveil

chien

Tôt ou tard : vivez à votre rythme

C’est la rentrée et on vous dit partout qu’il faut mettre le réveil de bonne heure pour bien commencer la journée? Et si vous voyiez les choses sous un autre angle (autant que faire ce peu : parents ou travailleurs je ne vos jette pas la pierre, courage à vous!)?

Ne vous est-il jamais arrivé de vous réveiller sans réveil, de bonne humeur et de faire une journée de travail efficace, en arrêtant quand vous le souhaitiez? En fait ce jour là n’était pas très différent des autres : vous avez simplement décidé d’écouter votre corps, sans le brusquer, et votre corps vous a remercié ! Vous coucher à votre heure, vous lever aussi à votre heure : la cléf du bonheur ? Pas loin ! En fait vous connaître vous permet de respecter votre rythme corporel.

Je ne dis pas qu’il faut ne rien faire de vos journées : je dis que vos journées d’activité ne doivent pas forcément ressembler à celles de vos voisins. Si vous aimez travailler tard, organisez-vous pour vous donner des plages de travail en soirées, et dégagez vos matinées pour dormir. Inversement si vous êtes du matin.

J’ai besoin de 9 heures minimum par nuit, rien ne sert d’essayer de changer cela ou de me justifier auprès de ceux qui ne dorment que 6 heures par nuit. Nos métabolismes sont différents, point, on passe à autre chose.

Le must ? Réussir à intégrer une pratique quotidienne de la méditation, aussi courte soit-elle. L’important c’est votre régularité dans la pratique !

La méditation au réveil : votre prépa

2 minutes, 5 minutes, 10 minutes, 20 minutes ? C’est à vous de décidez. Choisissez la durée en fonction du temps que vous avez. Ne vous forcez pas à pratiquer longtemps si vous n’avez pas le temps : le but est de vous détendre, pas de faire la course contre vous. Cela m’est arrivé il y a quelques mois : je me forçais à méditer 20 minutes par jour car cela me faisait énormément de bien. Cependant je devais me rendre assez tôt tous les jours chez un client, n’étant pas du matin j’avais beaucoup de mal à me lever tôt. Le fait de me forcer à me lever tôt et à méditer trop longtemps a finit par générer du stress que j’ai associé à tord à la méditation.

Soyez indulgent avec vous même, on connaît l’expression “Less is More“, et bien elle est très vrai dans ce cas aussi !

Quand le réveil sonne, filez à la douche pour vous désengourdir de votre nuit de sommeil et vous réveiller. Brossage de dent (j’adore ça. Je ne sais pas si c’est juste moi ou vous aussi ?). Passez une tenue confortable.

Décidez d’un endroit qui sera toujours le même. C’est important d’avoir ce repère pour aider à calmer l’esprit et à vous concentrer sur la méditation.

Vous pouvez utiliser un petit tapis ou une couverture et un coussin pour être sur-élevé par rapport à vos jambes et y laisser circuler le sang pendant la méditation. Ici aussi essayez de prendre toujours le même “équipement”.

Je médite combien de temps ?

Comme je le disais plus haut, c’est à vous de déterminer le meilleur timing pour votre séance de méditation. Méditez le temps que vous pouvez. Si vous pratiquez déjà ou si vous commencez : votre rythme sera différent. Pour commencer 2 minutes c’est très bien. En effet le cerveau n’est capable de se concentrer profondément que 90 secondes d’affilé. Entrainez-vous une semaine pendant 2 minutes tous les matins, puis graduellement augmentez votre temps de pratique.

L’important est de ne pas se décourager, donc commencez par choisir une durée atteignable. Cela vous motivera pour allonger les plages de méditation.

Comme je l’ai déjà expliqué les bienfaits de la méditation (tout comme ceux du yoga et de la respiration) se font sentir sur le long terme. Gardez votre rythme de pratique quotidien, même 2 minutes tous les jours : c’est votre moment de lâcher prise, de détente. C’est à ce moment où vous prenez vraiment soin de vous : les crèmes, les massages sont bons mais pas autant que le temps de méditation que vous vous offrez.

J’aime utiliser une vidéo ou un audio pour la méditation, cela me motive à méditer chaque jours, c’est pour cela que j’ai choisi ce format pour YogaAnyway. En plus la petits cloche de fin est très agréable. Je ne regarde pas forcément la vidéo mais j’entend les indications pour la préparation et je ressens la présence du professeur.

A vous de jouer maintenant, je suis là si vous avez besoin de conseils ! Bon réveil !

Continuer vos lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.