Le Yoga c'est pas triste - Petit guide du bonheur

homme heureux faisant la posture sur la tete

Quand j’ai commencé la pratique du yoga, je voulais me détendre, me laisser aller et faire une pause de ma nouvelle vie de cadre active parfois un peu triste de part sa routine. Cela a tout de suite fonctionné en sortant de mon premier cours je me suis sentie sur un nuage : la semaine d’après je retournais à mon centre et depuis je n’ai pas arrêté. Mais c’est en travaillant sur YogaAnyway.com que je me suis rendue que certaines postures agissent directement sur le mental.

Alors que fait-on fait quand on se sent triste ou pas bien dans ses baskets ?

 

yogis sur un temps heureux contre la tristesse

C’est quoi se sentir triste ?

La tristesse arrive pour plein de raisons. Ici nous n’allons pas  travailler sur les déclencheurs. Le résultat est un sentiment de mal-être, de lenteur, au niveau neurologique; et cela se traduit par une baisse des endorphines et un manque d’énergie. On peut même se sentir dans un état de dépression

Le cerveau a tendance à aller rapidement vers des émotions négatives, on ne sait pas comment expliquer cela, mais c’est le cas. Alors il y a beaucoup de solutions pour se remonter le moral, et certaines personnes réussissent à s’en sortir rapidement. Toutefois il se peut que cela prenne du temps et là on peut se tourner vers la méditation et le yoga.

Les effets positifs de certaines postures de yoga

En créant les cours en vidéos en ligne de YogaAnyway, j’ai travaillé avec des professeurs qui m’ont appris le pouvoir des postures.

Les postures de yoga ont un effet sur le système sanguin. Elles permettent de faire circuler le sang et aussi d’en renouveler ses cellules.  Comme les postures (asanas) combinent aussi le souffle, cela permet de renouveler beaucoup plus vite notre sang.

Alors quelles postures pratiquer ? Toutes les postures d’inversion : posture sur la tête (Sirsasana en sanskrit) ou posture sur les épaules (Sarvangasana). Et leurs variations évidemment.

Ces postures se pratiquent toutes en ayant appris avec un professeur leurs tenues correctes. Leur pouvoir est très puissant. Je l’ai testé il y a quelques semaines et jai moi-même été surprise des résultats si efficaces et radicaux sur mon mental.

J’ai aussi perçu le pouvoir des postures d’ouverture comme l’arc (Dhanurasana : voir le lexique des postures de hatha yoga Sivananda), ou encore le cobra (Bhujangâsana). En travaillant sur l’ouverture du corps, on travaille donc sur l’ouverture du coeur. L’ouverture aux autres, au monde, à l’univers. Et j’aime penser qu’en m’ouvrant, je reçois tout le positif que le monde a à m’offrir. Si cela ne vient pas de la part des gens, cela viendra de l’univers 🙂

La pratique de la respiration correcte (le pranayama) est source de bienfait pour le mental puisqu’il aide à renouveler le sang.

Et la méditation dans tout cela ?

Méditer c’est rendre du recul, c’est s’offrir un moment de silence et de calme de manière à laisser passer les choses sans les juger et sans se juger.  Surtout sans se juger, nous avons m’habitude d’être très exigeant.e.s avec nous-même, ce qui conduit à des schémas où l’on se juge nous-même en permanence. Parfois cela est positif car nous nous dépassons, mais c’est bien aussi de faire des pauses. La méditation permet de prendre du recul sur notre vie. Méditer 20 minutes chaque jour est définitivement un beau cadeau à se faire à soi-même, même 5 minutes quotidiennes suffisent à se remonter le moral.

En méditation on travaille aussi souvent sa respiration. Cela permet de faire circuler l’énergie en nous et donc notre sang. Essayez de vous donner ces quelques minutes quotidiennes.

 

Ma pratique en temps de crise

Pour récapituler voilà un exemple de pratique de yoga que j’aime faire lorsque je ne me sens pas au maximum de ma forme ou triste. Vous trouverez sûrement d’autres chose à ajouter ou certaine à modifier : chacun.e fait en fonction de ses besoins. mais l’important c’est de faire, de tester, de modifier si cela ne fonctionne pas, jusqu’à trouver la bonne recette !

Je fais cela le matin.

Je commence avec de la méditation et quelques exercices de respirations. Je prononce aussi le son OM pour réveiller mes sens et faire monter mon énergie.

Puis je pratique 3 séries de salutation au soleil.

Et pour finir des postures d’inversion et d’ouverture du coeur. Je pratique aussi les contre-postures pour respecter mon corps et ne pas le brusquer.

A noter pour les moments difficiles 🙂 

 

Continuer vos lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.