Le yoga pour gérer mon stress

déjeuner-calme-pas-de-stress

La première fois que j’ai poussé la porte d’un centre de yoga, c’était pour relaxer de mon stress sur les bons conseils de ma soeur. Elle était beaucoup plus tournée vers les médecins douces que moi. Le zen c’était son truc.

Moi je décidais d’évacuer le stress en faisant la fête jusqu’au petit matin : la stratégie était payante mais fatigante.

 

femme tenant un verre pour réduire son stress avec le yoga

Une pratique sportive pour réduire le stress ?

Vous saviez déjà que le sport aide à réduire le stress ? Bon alors maintenant je vais vous apprendre quelque chose : le yoga n’est pas vraiment un sport. A l’origine la pratique des asanas (les postures en sanskirt) fait partie d’une philosophie de vie, un peut comme un boost dans le quotidien. En fait parce que l’on pratique des postures de yoga, on va permettre à notre corps d’être receptif pour de la méditation et de la respiration correcte.

Donc les postures ne sont qu’on moyen pour arriver à un résultat : c’est le Sadhana.

En commençant ma pratique j’avais beaucoup de mal à me calmer : à moi les fous rires avec mes amies dans la salle, impossible de me concentrer et parfois même je trouvais une sorte d’inconfort à devoir rester calme.

Et puis petit à petit j’ai commencé à observer que j’arrivais à me détendre, que certaines parties de mon corps se relâchaient au fur et à mesure de la séance.

Centrer mes pensées sur un point précis du corps, une respiration, me permettait d’être moins à l’écoute de mes soucis et donc sous l’emprise de mon stress.

Les postures qui permettent de se concentrer

La concentration est clef dans la réduction du stress : avant un moment difficile, dans une situation inattendue désagréable… Me concentrer sur quelque chose me permet en quelques dizaines de secondes de lâcher la pression et de me centrer les faits et non plus sur l’émotion.

Heureusement le yoga permet de travailler différentes typologies de postures.

Les postures d’ouverture.

Les asanas de torsion.

Les poses de concentration. Ce sont celles qui nous intéressent particulièrement ici.

En effet en travaillant notre concentration, le mental ce centre ailleurs que sur des pensées stressantes. C’est très utile avant ou après un moment difficile.

Le dauphin

C’est une posture que vous pouvez apprendre seul ou en cours. Elle est très bonne pour les épaules et permet de se préparer à la posture sure la tête.

Vous apprendrez ici à vous concentrer et à travailler votre volonté. Essayez de la faire 2 x 10 fois de suite.

La posture sur la tête (Sīrsāsana)

Cette posture s’apprend en atelier, n’essayez pas de la faire chez vous seul.e. En effet il est important de connaître les différentes étapes qui vous permettrons de rentrer dans cette posture. Dans un premier temps la visualisation dans la posture de l’enfant permet de ressentir et de projeter son corps dans cette posture.

Mahadev vous montre cette posture ici :

 

 

 

La posture sur les épaules (Sarvāngāsana)

Elle est elle aussi très puissante et permet de faire revenir le sang à la tête. on se concentre sur la thyroïde et la gorge.

L’arbre

C’est une très bonne posture de concentration et de volonté. Ici le mental doit être le plus calme possible afin de réussir à tenir en équilibre. Evidemment je vous invite à réaliser cette posture des deux côtés.

 

La respiration pour se relaxer

Enfin la respiration a toute sa place dans la réduction du stress par le yoga. En vous concentrant sur une respiration abdominale complète, vous allez permettre d’oxygéner votre sang. Enfin, ceci va réduire votre rythme cardiaque et en même temps vous réussirez à vous détendre.

Au début de ma pratique de yoga, quand je rencontrais une situation difficile j’avais l’habitude de travailler ma respiration. C’est le meilleur des conseils que j’ai reçu et je suis heureuse de le partager avec vous aujourd’hui.

A tous vos moments calmes à venir ! 

Continuer vos lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.